8 astuces pour lui apprendre à s’habiller tout seul

L’apprentissage de l’autonomie est un parcours progressif, de la petite enfance à l’adolescence. Il convient donc de mettre des actions en place le plus tôt possible. Pour un enfant ayant un trouble autistique, cela peut durer plus longtemps, il faudra alors être patient et créatif. Il commence à vouloir mettre ses vêtements et ses chaussures tout seul ? Se déguiser ? Se déshabiller ? Bonne nouvelle ! Favoriser l’autonomie en tant que parent permet à l’enfant de voir que vous lui faites confiance et de son côté, il se sentira valorisé et prendra confiance en lui. Comment l’aider à apprendre à s’habiller tout seul ? Je vous partage 8 astuces pour aider votre loulou à grandir !

Tableau d’autonomie : liste des tâches par âge

Il ne s’agit pas de comparer les enfants, car chacun évolue différemment mais ce tableau est un bon repère pour connaître les capacités de l’enfant en fonction de son âge. Ces repères sont d’autant plus nécessaires quand on est parent d’un enfant atypique et qu’il s’avère être l’aîné. Difficile de savoir ce qu’il est capable de faire par rapport à un autre enfant…

tableau autonomie par age

 Source de l’image : alloprofparents

Identifier les freins à l’autonomie

Si l’enfant a des problèmes de motricité fine et de dextérité, il aura quelques difficultés pour fermer son pantalon, faire ses lacets ou utiliser une fermeture Éclair.

  • Sait-il reconnaître sa droite et sa gauche ? Cela lui sera utile pour s’habiller mais pas indispensable. Mon fils ne sait pas les différencier, pourtant, il ne met pas ses vêtements à l’envers.
  • Connaît-il toutes les parties de son corps ? Connaît-il le nom et l’utilité de chaque vêtement ?
  • A-t-il des troubles sensoriels ? Les vêtements sont souvent une source de surcharge sensorielle pour les enfants autistes. Évitez les vêtements en tissu qu’il n’apprécie pas, cela évitera bien des conflits. Pour en savoir plus, j’ai rédigé un article dédié aux troubles sensoriels.

La gestion du temps

  • Instaurez un rituel en réglant une alarme (le matin et le soir) pour indiquer à l’enfant qu’il est temps d’aller s’habiller ou de se déshabiller.
  • Prévoyez large si votre enfant a tendance à prendre son temps pour éviter les situations de stress.

Choisissez des vêtements faciles à enfiler, adaptés et confortables

Pour qu’il puisse s’habiller facilement, il lui faut des vêtements adaptés :

  • préférez des moufles aux gants ;
  • privilégiez les chaussures à scratch au lieu des lacets ;
  • évitez les cols roulés et les chemises ;
  • apprenez-lui la technique du papillon (souvent utilisée par les ATSEM à l’école) pour mettre son manteau.

Le pas-à-pas : les étapes pour apprendre à s’habiller tout seul

Développer l’autonomie de l’enfant est un travail progressif. Pour commencer, il faut lui apprendre à se déshabiller tout seul, c’est plus facile que de s’habiller.

Ensuite, la première étape consistera à lui apprendre à mettre ses sous-vêtements. Montrez-lui plusieurs fois puis, pendant une semaine, demandez-lui de les mettre tout seul. À chaque étape acquise, passez à la suivante. La deuxième semaine, vous lui apprendrez comment enfiler un pull. La troisième semaine, comment mettre un pantalon, etc.

Pour faciliter l’habillage, commencez à lui mettre son pantalon et laissez-le finir. Avec le temps, il pourra certainement le faire tout seul.

Certains enfants n’ont pas envie de faire et pas envie d’apprendre. Dans ce cas, essayez d’instaurer des petites récompenses. Il finira par vouloir s’habiller tout seul !

Un tableau de routine avec des pictogrammes

Jamais sans mon tableau de routine ! Et oui, avec les enfants, c’est vraiment un truc génial ! Personnellement, j’y suis accro, car cela me facilite la vie et celle de mes enfants également. En général, tous les enfants l’adore car c’est un exercice très ludique ! Les supports visuels sont un outil indispensable pour bien appréhender les routines quotidiennes.

Plusieurs tableaux d’habillage pourront être accrochés dans chacune des pièces où l’enfant à l’habitude de s’habiller :

  • 1 tableau dans la salle de bain pour se préparer au coucher avec le pyjama ;
  • 1 tableau dans la chambre pour mettre ses vêtements ;
  • 1 tableau près de la porte avant de sortir pour se rendre à l’école.

Avec les plannings de la Boîte à Outils, il est facile d’adapter les images et les tableaux à son propre usage pour réaliser des séquences : tableau de routine à télécharger

L’association Désir d’ailes mets à disposition pleins d’outils. Il suffit de les contacter pour y avoir accès. Le plus ? Les pictogrammes sont adaptés aussi pour les jeunes filles (soutien-gorge).

pictogrammes autonomie

Apprendre à choisir ses vêtements tout seul

Il peut être intéressant de procéder à un grand changement dans sa chambre !
Collez une étiquette avec l’image du vêtement dans son armoire devant chaque pile de vêtements. Ainsi, il pourra, en fonction du tableau de routine, prendre lui-même ses vêtements pour s’habiller.

développer l'autonomie de l'enfant
Source de l’image : http://www.krea-com.fr

Pour qu’il soit entièrement autonome, il ne faudra pas non plus oublier de prendre en compte les saisons et les températures dans les séquences. J’ai découvert cette superbe invention d’une maman d’un enfant autiste pour aider son fils adolescent à s’habiller en toute autonomie. Je vais essayer d’adopter ce système !

Lui apprendre à faire ses lacets

Ne plus se tromper de pied

Comment lui apprendre à mettre ses chaussures et à ne plus se tromper de pied ? S’il confond toujours le pied droit et le pied gauche, utilisez le visage d’un personnage autocollant, coupez-le en deux et collez-le au fond de la chaussure. En mettant les deux chaussures côte à côte, le visage se reforme.

Apprendre à faire ses lacets, version DIY

Activité autonomie habillage

apprendre-faire-ses-lacets

Source de l’image (teachercharlotte)

Achetez des lacets élastiques

Dans n’importe quel magasin de sport ou de chaussures, vous trouverez des lacets faciles pour enfants à 4 € la boîte. Avec ces lacets, plus besoin de faire ses lacets ! J’en ai acheté un petit stock que je mets sur toutes les chaussures de mon fils. Il a 11 ans et chausse du 35/36. Il devient donc très difficile de trouver des chaussures à scratch !

lacets faciles enfants

Et vous, avez-vous d’autres astuces ?