auxiliaire de vie scolaire aesh montre le monde à un enfant
Education et école

7 points à savoir sur l’accompagnement de l’AVS à l’école

Vous vous posez des questions sur l’accompagnement de l’AVS à l’école ? Aujourd’hui, si j’ai décidé de vous en parler, c’est parce que je me suis posée beaucoup de questions à leur sujet, quel était leur rôle et que pouvais-je demander pour mon fils ? Je vous fais donc un petit résumé de ce que j’ai appris.

Lorsque l’enfant est en situation de handicap ou qu’il présente des troubles d’apprentissages, les parents et l’école vont mettre en place un GEVASCO Gevasco, c’est quoi ? et un PPS si nécessaire (Plan Personnalisé de Scolarisation) pour apporter des solutions à l’enfant durant sa scolarité – Lire l’article le parcours scolaire de l’enfant en situation de handicap.

L’AVS (Auxiliaire de Vie Scolaire) est lié à Pôle Emploi et/ou en contrat aidé, et qui peut devenir AESH après quelques mois.

L’AESH (Accompagnant des Elèves en Situation de Handicap) est recruté par l’Education Nationale et son contrat est différent.

L’accompagnement est le même concernant les enfants, cependant leurs statut est différent.

1- Quel type d’accompagnement pour l’enfant ?

L’aide individuelle (AVS-i ou AESH-i)

L’équipe va déterminer si une aide humaine individuelle est nécessaire.

Cette demande sera envoyée par les parents lors de la constitution du dossier de la MPDH et c’est la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) qui acceptera ou non la demande.

L’aide mutualisée (AVS-mo ou AESH-mo)

C’est le même principe que l’aide individuelle sauf que l’AVS/AESH va intervenir auprès de plusieurs enfants au sein d’un établissement ou d’une classe ordinaire. Ces enfants n’ont pas nécessairement besoin d’une aide continue et soutenue et qui n’ont pas d’indications d’heures par la MDPH.  Elle est à disposition de l’école qui va organiser son emploi du temps auprès des enfants.

L’aide collective (AVS-co ou AESH-co)

L’accompagnant va être à disposition de plusieurs enfants et en soutien à l’enseignant au sein d’une classe accueillant des enfants à besoin spécifiques (classe ULIS).

 

2- L’AVS ou AESH en Ulis

Une classe ULIS est un dispositif mis en place au sein d’une école primaire, collège ou lycée. Ce type de classe, accueillant jusqu’à 12 élèves, va permettre à des enfants en situation de handicap ou avec des troubles d’apprentissages d’être scolarisé normalement.

L’enseignant est spécialisé dans ce domaine et va avoir une approche et une pédagogie différente. Ce dispositif a la particularité de s’adapter au besoin de chaque enfant afin qu’il puisse apprendre à son rythme.

La règle est que l’AVS/AESH en classe Ulis est mutualisée donc apportera son aide à toute la classe mais, en pratique, cela reste compliqué car beaucoup d’enfants ont besoin d’un appui individuel. Il est donc possible de le demander, lors de l’ESS avec l’équipe pédagogique, pour appuyer votre demande auprès de la MPDH afin que l’accompagnement de l’AVS à l’école soit le plus adapté au besoin de l’enfant.

3- Le temps de présence

La durée de présence de l’auxiliaire de vie scolaire auprès de l’enfant varie selon la demande de l’équipe de l’école. Si l’enfant a 12h par semaine et que l’AVS/AESH a un contrat à temps plein, alors il/elle soutiendra un autre enfant.

En théorie, il est préférable qu’il/elle ne soit pas affecté à 100% du temps de l’enfant à l’école afin qu’il ne soit pas totalement dépendant de l’AVS. Cependant, certains enfants en ont réellement besoin. Il faudrait du cas par cas.

Son affectation peut évoluer au cours de l’année sur accord de la MPDH.

4- Quel accompagnement ?

organisation-travail-auxiliaire-vie

Accompagnement sur le temps scolaire en concertation avec l’enseignant

  • Reformuler les consignes,
  • Guider l’enfant dans les exercices à effectuer,
  • L’encourager,
  • Aide à effectuer des gestes qu’il ne peut pas faire,
  • Aide dans la manipulation du matériel,
  • Encourager la relation avec les autres, éviter les situations d’isolement,
  • Aide à l’autonomie et à la propreté,
  • Aide à la prise de médicament,
  • Participe au suivi de scolarisation (il/elle fait partie de l’ESS),
  • Favoriser la prise de parole de l’enfant,
  • Aide dans le repérage spatio-temporel,
  • Aide dans l’organisation du plan de travail,
  • Création des supports pédagogiques,
  • Sorties scolaires (si c’est une journée entière, l’AVS/AESH n’est pas tenu de faire la sortie s’il y a dépassement d’horaire),
  • Activités sportives : pour la natation, l’AVS/AESH doit obligatoirement accompagner l’enfant dans l’eau mais ne fait pas partie du taux d’encadrement et n’est pas soumise à agrément.
  • Stages en entreprise (sous conditions),
  • Accompagnement de l’enfant aux examens scolaires,
  • Voyages scolaires (sous conditions et selon le contrat de l’accompagnant).

La récréation

Le sujet n’est pas très clair. La récréation est sous la responsabilité de l’école et des enseignants. Ce moment peut être difficile pour les enfants porteurs d’un handicap car ils se retrouvent souvent confrontés à un environnement peu confortable avec souvent des difficultés à gérer le bruit et la foule. C’est d’ailleurs là que le rôle de l’AVS/AESH prend tout son sens car elle doit encourager l’enfant à aller vers les autres.

C’est donc à vous, parents, d’en parler lors de l’ESS et de demander à faire figurer sur le PPS sa présence sur le temps de récréation si vous le jugez nécessaire. Il conviendra donc à l’école de convenir d’un temps de pause avant ou après la récréation pour l’AVS/AESH.

Accompagnement sur les temps périscolaires

Le temps périscolaire est sous la responsabilité de la commune.

  • TAP (assistance possible de l’AVS/AESH),
  • Garderie (en principe, pas d’accompagnement) mais une demande auprès de la commune peut apporter un éducateur spécialisé (sur présentation de la notification MPDH).
  • Cantine (en principe, pas d’accompagnement. Cependant, il est possible, sur accord MPDH, que l’enfant soit avec son AVS/AESH pendant les repas). A condition qu’il/elle dispose de sa pause méridienne avant ou après le repas de l’enfant.

Dans tous les cas, si vous avez des questions concernant les tâches de l’AVS/AESH ou ses temps de présence, il faut en parler lors de l’ESS. C’est avec eux que vos demandes seront validées.

5- Les absences

Absence de l’auxiliaire de vie scolaire

Sauf avis contraire indiqué dans le Plan Personnalisé, la scolarisation avec AVS/AESH n’est pas une condition de scolarisation de l’enfant. En l’occurrence, lors de ses absences, l’enfant doit quand même se rendre à l’école. Si l’accompagnant est absent sur une longue durée, l’école doit assurer le maintien scolaire et proposer un remplacement ou partager un/une autre auxiliaire déjà affecté dans l’école.

Absence de l’enfant

Il est important de prévenir le plus tôt possible l’école de l’absence de l’enfant. Dans ce cas, l’AVS/AESH sera à disposition de l’école.

Absence de l’enseignant

L’école ne doit pas vous demander de venir chercher votre enfant sous prétexte que l’enseignant est absent. L’ AVS/AESH doit suivre votre enfant dans une autre classe pour la journée et continuer son intervention normalement.

6- Relation avec les parents

Il peut s’avérer très utile de créer un lien avec l’AVS, afin de pouvoir échanger le plus possible sur l’évolution de votre enfant car l’enseignant n’est pas toujours disponible. Cependant, certains n’apprécient pas les contacts entre AVS et parents… Il convient de voir avec l’AVS comment vous pouvez la contacter et peut-être d’établir avec l’enseignant des rendez-vous réguliers (en présence de l’AVS) pour faire le point sur l’inclusion de l’enfant. 

7- C’est la rentrée et l’AVS n’est pas là ?

  1. Contactez l’école car c’est elle qui doit se concerter avec l’académie afin que l’enfant soit accompagné le plus vite possible,
  2. Si vous n’avez pas de nouvelles de l’école, contactez l’inspection académique par téléphone et demandez impérativement la présence d’une AVS. Souvent, ce sont des problèmes liés au recrutement qui retarde l’affectation,
  3. Si pas de nouvelles, faites un courrier à l’académie en joignant la notification MPDH et insistez sur le fait que votre enfant a réellement besoin d’une AVS,
  4. Appelez Aide Handicap Ecole au N° 0800 730 123 et leur expliquer la situation cellule-aide-handicap-ecole ,
  5. Dans tous les cas, l’absence de l’AVS à la rentrée ne doit pas être un motif de non-scolarisation de l’enfant par l’école  !

Conseil : dès réception de la notification MPDH, mobilisez l’école et l’académie bien avant la rentrée scolaire afin de vous assurer que la procédure de recrutement a bien été lancé !

 info-ecole

Je conseille de télécharger ce guide destiné aux AVS/AESH afin de les aider dans l’accompagnement de l’enfant en maternelle (c’est aussi valable pour la primaire) – Vous y trouverez des pistes et des outils dans différents domaines à aborder avec l’enfant. Accompagner des élèves avec des troubles du spectre autistique à l’école maternelle – Emmanuelle Eglin (Académie de Lyon)  -> Livret Autisme – Accompagnement Maternelle

 

affiche rentrée scolaire pour la présence d'une vas

2 commentaires

  • Steph

    Bonjour,
    Vous dites que l’avs ne doit pas avoir de contacts avec les parents ! C’est faux !
    L’avs, les parents, l’enseignant, les partenaires doivent travailler en lien. C’est le sens de la loi de 2005 et du PPS. Bien sûr que les parents peuvent être en lien avec toutes les personnes qui interviennent auprès de l’enfant, c’est leur droit et la loi est explicite.

    • bloomeveil

      Bonjour je pense que le sens de ma phrase n’est pas très clair… J’ai dit « en théorie » car à chaque changement d’école de mon fils (dans mon cas personnel), il a fallu que je m’assure que je pouvais bien avoir des liens directs avec l’avs (téléphone, sms, entretien à la sortie de l’école). Bien sûr, il faut parler avec l’avs mais je voulais juste préciser que ce n’est pas si évident pour certains parents de savoir s’ils peuvent parler avec elle/lui. Le sujet n’est d’ailleurs pas très clair car deux précédentes maitresses de mon fils ne souhaitait pas que je m’entretienne avec son avs hors des réunions « officielles ». En tout cas, je vous remercie pour votre commentaire, c’est toujours un plaisir de parler avec les lecteurs.

Laissez-moi un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.